L'ombre sans homme

Publié le 4 Mai 2008




Elles adoraient la nuit, qu'elles prenaient pour l'ombre immense de la lune...

 
C'est à midi, quand la servitude les recroquevillait jusqu'à l'asphyxie,
que pendant quelques minutes elles ruminaient les vengeances les plus noires...

 

Rédigé par Pic vert

Publié dans #Des histoires

Repost 0
Commenter cet article

Pic vert 05/05/2008 22:20

Merci beaucoup Xavier, c'est le genre de commentaires qui m'encourage à continuer.

Xavier 05/05/2008 13:12

Très chouette... Ton texte est formidable; quand il n'y a pas de citation je suppose que c'est de toi, et j'aime vraiment tes mots et la musicalité que tu leur donnes... Chapeau.