Nid

Publié le 10 Juin 2008


Je me rappelle la lune qui brillait là haut et qui étincelait sur le lac.







Je puisais de l'eau la nuit, quand la lune avait bien infusé





Je versais l'eau dans de petits flacons étiquetés
sur lesquels je dessinais de larges croissants ou des ronds,
des cercles imparfaits et des lames effilées.






J'étais sûr de les avoir vu briller certaines nuits...





Ma mère prétendait que ça n'était que de l'eau





je me souviens d'un été, il faisait une chaleur de four,
j'ai ouvert les flacons un par un et j'ai bu le cycle lunaire en entier.
Je n'avais pas soif, l'eau n'avait aucun goût, elle était tiède.






Le goût d'une eau prisonnière.






Cette nuit là je rêvais,
mon visage blanc se reflétait dans l'eau, loin en dessous de moi,

et je souriais.


 


Rédigé par Pic vert

Publié dans #Sorti du carnet

Repost 0
Commenter cet article

Anaïs 11/06/2008 22:24

...et moi je trouve le mélange entre encre et ordi tout à fait équilibré, et très beau !
Le regard de ton chat est magnifique (mais t'es fort en regards, je m'en souviens de quelques uns du Zoo...)

Pic vert 11/06/2008 22:33


Merci Anaïs, j'ai hésité entre de grosses tâches d'aquarelle et le rendu ordi, il m'a semblé que  la deuxième solution, plus sobre, était mieux adaptée. Pour le regard, je n'y suis pour rien,
ce chat avait simplement de beaux yeux ;-)


Xavier 10/06/2008 23:15

Superbe! Tout, le graphisme, le chat, l'arbre, le texte... Magnifique... Perso, il y a juste ce orange qui me gêne un petit peu, mais bon, c'est juste mon avis. Bravo encore.

Pic vert 11/06/2008 22:35


Merci xavier, ça me touche tous ces compliments, et je le reconnais, l'orange a ses détracteurs...